Béatrice Limare a le goût du voyage et de la rencontre. Réalisatrice du Journal d’un curé de banlieue, elle s’est aussi intéressée au père Ceyrac, jésuite de 92 ans, qu’elle a suivi en Inde. Dans son nouvel opus, le melting pot est étonnant : une religieuse quitte son Liban natal pour El Paso au Texas où elle vient assurer la direction de Las Americas, une association d’aide aux réfugiés et clandestins mexicains et latinos. Dans l’espoir d’une vie meilleure, ils n’hésitent pas à risquer leur vie en tentant de franchir la « frontière » qui les sépare du rêve américain, frontière matérialisée par un grillage de 120 km entre El Paso aux Etats-Unis et Ciudad Juarez au Mexique. Mais la police rôde et emprisonne les sans-papiers. C’est là que sœur Liliane intervient. Elle secoure aussi les enfants mineurs non accompagnés et les femmes victimes de violence domestiques et de trafics. Comme elle le dit elle-même, travailler à la frontière avec les marginaux quand l’Eglise n’est pas là, correspond aux orientations et aux charismes des franciscaines missionnaires de Marie. Un engagement quotidien à vivre l’Evangile car pour elle « le problème des émigrants est un problème économique, un problème de survie, un problème humanitaire, un problème de dignité qui est le droit de tout être humain. »

Une production : CFRT/ France2