Les attentats du 13 novembre 2015 et de 2016 ont secoué la France et réveillé Argenteuil. Pourquoi des innocents devraient-ils mourir ? Pourquoi la guerre ? Les enfants de la Dalle sont révoltés. Comment mieux vivre ensemble ? Comment enrayer la haine dès le plus jeune âge ? Prêtre, Benjamin s’engage pour transmettre un message de paix grâce aux voix par excellence innocentes des enfants.

La prévention de la violence par l’éducation constitue le charisme des prêtres salésiens, héritiers de l’oeuvre de Don Bosco. Benjamin, passionné de musique et de Dieu, lance “Cap choeur”, une chorale multiconfessionnelle, multiculturelle. Auditions des enfants, formation au chant et réalisation du clip constituent les trois grandes étapes du projet. Des professionnels du chant et de la musique rejoignent Benjamin par générosité et parce qu’ils partagent les mêmes valeurs de tolérance et respect.

Plusieurs mois de travail seront nécessaires pour parvenir au moment clé du tournage de la chanson Couleur love.  Entraînés par leurs enfants dans l’aventure, les parents s’impliquent aussi et comme eux, constatent les bénéfices du travail de Benjamin. Des relations inexistantes se tissent, chacun apprend à connaître l’autre, les enfants surmontent des colères et des frustrations. Un cercle vertueux se met en place. Benjamin a réussi à semer une graine qu’il doit laisser grandir. Cette expérience unique de fraternité marquera les jeunes esprits pour la vie.

La Fondation Don Bosco, partenaire opérationnel du projet Cap Cœur, est spécialisée dans l’éducation des plus défavorisés.

Une production : CFRT/ T. Prod.