Dans une brillante mise en scène qui rend sensible et la vie monastique de Thérèse d’Avila et le cheminement vertigineux de son âme, Marie Viloin nous introduit dans le voyage intérieur de la sainte espagnole. Chacune de sept demeures sont commentées par un carme et illustrées de lecture d’extraits du Livre des demeures.

Aspirant à une réelle intimité avec Dieu, Thérèse de Jésus ne se satisfait pas de la vie religieuse qu’elle mène dans le couvent du Carmel d’Avila. Sa découverte de l’oraison, prière de recueillement, lui ouvre une voie nouvelle. Delà, elle découvre l’Amour divin offert, puis l’extase qui aboutit au mariage spirituel de son âme avec Dieu. Une expérience mystique qu’elle cherche à partager pour le salut des âmes en fondant le premier couvent du Carmel réformé.

Sainte Thérèse, une femme de son temps, fondatrice et réformatrice d’un ordre qui guide l’homme sur le chemin de la prière et de la rencontre avec Dieu.

Une production : CFRT/ France2