Même si elle ne craint pas la mort, Soeur Emmanuelle reconnaît que ce n’est pas facile de vieillir. Elle trouve dans l’abandon à Dieu l’ultime recours et elle remercie Dieu de l’avoir portée à la vie religieuse.

Une production : CFRT