L’habit ne fait pas le moine, dit-on. Pourtant, le père P. Philippe Venneste l’est bel et bien, qu’il soit en tenue civile ou de pompier, un moine cistercien de plus est, qui ne commence pas une journée sans la consacrer à Dieu dans la prière. Aumônier des aéroports de Paris et des sapeurs-pompiers de Roissy, le P. Philippe Venneste parle de la façon dont il a été petit à petit accueilli et adopté par les employés et les pompiers de l’aéroport, de son rôle d’accompagnement et de réconfort quand surviennent des situations dramatiques. Un aumônier, dit-il, ne sert à rien mais quelque chose d’indéfinissable se passe entre lui et les autres.