Les mosaïques de la basilique du Rosaire de Lourdes représentent un patrimoine culturel et religieux d’une valeur insoupçonnée. Créées par le mosaïste italien de génie Gian Domenico Facchina, elles subissent depuis leur achèvement en 1907 les détériorations des murs qui les soutiennent.
Descendant de l’atelier de Facchina, l’école de mosaïque d’art de Spilimbergo en Italie, a entrepris de restaurer les mosaïques de la chapelle illustrant le mystère de la Pentecôte. Restituer l’expression des visages et les nuances des couleurs d’un dessin ancien est un art qui exige patience et sens artistique. Pour garantir à ces oeuvres une qualité durable, un verrier d’art et un batteur d’or vénitiens utilisent les techniques ancestrales de fabrication des tesselles, matériaux de bases de la mosaïque.
Une plongée dans l’envers du décor de la chapelle que l’on voit renaître grâce au talent des artisans, des maîtres mosaïstes et de leurs élèves.

Une production : CFRT/ France2/ MECANOS Productions