Chercher Dieu dans les bruits de la ville et de ses habitants : telle est la vocation des moines et moniales des Fraternités monastiques de Jérusalem.

Le Père Jean-Christophe Calmon, prieur général des Frères explique qu’en vivant dans la ville, ils n’ont pas pas une clôture murale, comme les moines traditionnels, mais une clôture morale. Le Père Pierre-Marie Delfieux, fondateur de la Fraternité, a eu l’intuition au désert que le vrai désert est celui des villes, un désert spirituel. C’était il y a quarante ans, quand l’Eglise était en plein renouveau à la suite du Concile Vatican II. Le livre de Vie régit la vie monastique des 20 frères et sœurs qui exercent un travail à mi-temps et célèbrent ensemble trois offices ensemble par jour.  Un équilibre difficile à tenir comme en témoigne Sœur Maylis qui dit vivre un écartèlement entre la recherche de solitude, de cœur à cœur avec Dieu dans la prière et cette immersion dans la ville. 40 ans après la première fraternité à Paris, les Fraternités ont essaimé en Europe et au Canada.

Une production : CFRT/ France Télévisions