L’expérience la plus forte du mal c’est la souffrance, nous dit Monseigneur Michel Santier. Que peut apporter aux malades le prêtre, l’aumônier d’hôpital ou l’évêque comme lui ?
3e dimanche de Carême, année C.

Une production : CFRT/ France Télévisions