La durée de la vie s’allonge. Mais l’homme est-il préparé à vivre beaucoup plus longtemps ? Si l’on trouvait le gêne de l’immortalité, cela marquerait-il la fin des religions ? Ne faudrait-il pas mieux chercher à réduire les inégalités ? Point de vue de Frédéric Lenoir, historien et philosophe des religions.

Une production : CFRT