Texte intégral :

On la confond souvent avec l’espoir ou les utopies propres au cœur humain, mais qu’est-ce que l’Espérance ?

L’espérance Chrétienne est l’une des trois vertus théologales : FOI, ESPÉRANCE, CHARITÉ. Et ce n’est pas pour rien qu’elles sont citées dans cet ordre. L’Espérance, c’est la Foi en marche, elle est conséquente à la Foi.

Si la Foi est la vertu de la croyance, l’Espérance est celle de la volonté. Foi et Espérance sont les nourritures du pèlerin ; elles nous font avancer, mais elles n’éliminent pas les obstacles et n’offrent pas de demeure définitive. Il n’y aurait d’ailleurs plus d’Espérance s’il n’y avait pas d’obstacles.

L’Espérance la volonté de continuer à chercher Dieu. À le chercher dans notre quotidien et malgré toutes les difficultés qui se présentent à nous. L’Espérance nous maintient en marche vers Dieu même quand tout s’éteint autour de nous. « Notre espérance est sûre et solide comme une ancre. » (Hébreux 6, 19-20)

Si notre Foi est une petite flamme allumée dans le noir, l’Espérance est ce qui nous pousse à utiliser cette flamme et à nous mettre en quête du chemin vers Dieu.

Et de pèlerin, nous sommes appelés à devenir témoins. Lorsque nous témoignons de notre Espérance, c’est de la vie éternelle dont nous parlons. L’Espérance devient un chemin qui nous dépasse, une quête plus grande que l’Homme. « Soyez toujours prêt à rendre compte de l’espérance qui est en vous » (1Pi 3, 15)

En acte, l’espérance porte des fruits et se réalise dans la Charité. Notre Espérance prend alors le visage du Christ, qui est venu dans le monde pour nous libérer et nous montrer le chemin de la vie éternelle.

Une production : CFRT / REVIVAL prod / France Télévisions

Crédits : Musique originale : Thomas Pouzin
Avec la voix de Fitzgerald Berthon