Après la mort prématurée d’Emmanuel, la mère range les objets personnels de l’adolescent. Face à sa maladie incurable, les deux parents font face, différemment, à sa mort prématurée. Tandis que le père refuse l’idée même de voir partir son fils, la mère, dans un mouvement intérieur, accueille l’idée de son départ pour un ailleurs qu’elle tente de se représenter.
***
Dans cet ultime chapitre, la mort de l’enfant  pose la question de savoir où il est parti. Seules les religions proposent une représentation de l’au-delà. Or les parents d’Emmanuel font l’expérience intime de leur capacité à entrer ou non, dans
cette vie après la mort. Laurence est une mère qui lâche prise, comme Marie-Madeleine : “Au pied de la croix, Marie, sa mère et Marie Madeleine se tenaient dans l’espérance. Près du tombeau, Jésus ressuscité qui part vers son Père, rabroue Marie-Madeleine qui le retient. Une invitation à lâcher prise pour entrer dans la vie de Dieu.”
***
Pour vivre le Carême 2012, le film Passionnément de Marie Viloin propose une vision contemporaine de la Passion du Christ en six chapitres.

Une production : CFRT/ France Télévisions