Cette date marque un tournant dans notre été. Mais savons-nous vraiment ce que nous fêtons le 15 août à l’Assomption ?

Célébrer l’Assomption de Marie, c’est croire que Dieu l’accueille corps et âme dans sa Gloire, comme il a accueilli Jésus Christ Ressuscité.

Cette Assomption de Marie n’est pas un privilège, ni une récompense qui lui serait uniquement réservée. La tradition de l’Eglise est claire : tout ce qui concerne la Vierge Marie concerne toute l’Eglise, c’est-à-dire tous les baptisés.

Dieu veut ainsi, par sa Grâce, montrer que comme Marie, chacun et chacune des baptisés est appelé à vivre ce même Mystère : notre corps, pour lequel nous avons parfois tant de soucis et quelque fois même du mépris, n’est pas qu’un simple morceau de viande. Notre corps, comme celui de la Vierge Marie, a du prix aux yeux de Dieu. Ce corps a même une place de choix : il est appelé à ressusciter et à être glorifié!

L’Assomption n’est pas qu’une fête mariale, c’est la destinée que Dieu veut pour chacun de ses enfants : partager sa Gloire pour un bonheur éternel.