Texte intégral :

C’est un événement mystérieux pour nous comme pour les apôtres. Alors qu’a voulu montrer Jésus par sa transfiguration ?

Une des difficultés qu’a éprouvées Jésus pendant sa vie sur terre a été de faire comprendre qui il était. Certains le prenaient pour un magicien très puissant, d’autres pour un prophète à l’ancienne, d’autres pour un agitateur politique, d’autres pour un audacieux maître de sagesse.

Il est vrai que le Fils de Dieu fait homme ressemble à tout homme. Il mange et il dort comme tout le monde. Et quand il parle de ce qui le relie à son Père, les disciples ne comprennent pas grand-chose.

C’est pourquoi, juste avant d’annoncer sa Passion, Jésus décide de se montrer, une fois, comme il est vraiment. Une bonne vision vaut peut-être mieux qu’un long discours.

C’est la Transfiguration, du mot figura, « visage », « personnage ». Les Grecs disent simplement « révélation » : Jésus se révèle en Fils de Dieu, lumineux, glorieux, comme il sera le jour de sa Résurrection.

Mais les disciples ne comprennent pas encore. À la question : « Pour vous, qui suis-je ? », ils ne pourront répondre, dit Jésus, que quand ils auront vu la Croix. C’est là que Jésus révèle sa vraie figure, ce qu’il est vraiment : le Dieu d’amour.