Avez-vous entendu le son mélodieux des orgues durant la messe ? Ce n’est pas le seul instrument de musique à résonner sous les voûtes de nos lieux de cultes. Mais il conjugue si bien: le souffle de l’air, la dextérité de l’organiste et la facture des tuyaux, qu’il sait faire vibrer et ajouter de l’éclat à nos assemblées. Plus que l’orgue lui-même, ce sont nos organistes qui ont un rôle délicat et important. Ils doivent traduire les sentiments d’un peuple, à l’unisson du temps liturgique pour porter la prière de l’assemblée. Les organistes sont des artistes de la prière. Ils savent donner corps  aux multiples et riches créations d’hier et d’aujourd’hui. L’orgue, comme au-delà du temps, est voix du peuple et voix de Dieu! En fait, le son de l’instrument est à la fois prière qui monte vers Dieu et voix des cieux qui tombe sur nous.