Aujourd’hui, le prêtre était habillé en violet. C’est la couleur propre du Carême. C’est aussi la couleur utilisée durant les enterrements. Triste diront certains ? Pas du tout… Le noir est triste et dit le deuil. Mais le violet, mélange de rouge et de bleu, est surtout la couleur de l’humilité. Ainsi, quand l’Église invite à la “joyeuse pénitence” pendant le carême, elle choisit le violet, nous rappelant à l’humilité. Savez-vous qu’autrefois les anneaux des évêques portaient une améthyste… pierre violette ? C’était pour leur dire qu’il fallait rester humbles ! Ils ont gardé la ceinture violette sur la soutane noire. Le violet de nos funérailles chrétiennes dit que nous restons humbles mais confiants devant le mystère de la mort. Pendant le carême, nous commençons ce chemin d’humilité.