Lors de chaque messe, le prêtre élève la coupe. Le vin est consacré avec le pain. C’est un fait, Jésus prit du vin, le bénit et le donna à ses disciples en signe d’alliance. Il prit du vin, car dans les rituels juifs, la coupe de bénédiction est offerte à la place des sacrifices d’animaux. Animaux dont le sang devait couler, être versé en offrande sur l’autel, puis répandu sur tous ceux qui devaient faire alliance. Jésus, lui, nous dit : “Prenez et buvez, ceci est mon sang, offert pour vous”. En faisant ainsi, nous signifions que nous sommes tous frères et sœurs dans le sang du Christ. Le sang d’une vie nouvelle coule dans les veines du corps tout entier que nous formons. C’est la nouvelle alliance.