Texte intégral :

Depuis la Genèse, il noue avec l’Homme des liens très étroits, mais que savons nous exactement sur le péché ?

Il ne faut pas confondre le péché, avec la faute ou la désobéissance à la loi. Ni avec avec le vice qui est un penchant habituel à faire le mal. Car si tout péché est une faute, toute faute n’est pas un péché. Alors le péché qu’est-ce que c’est ?

Les premières pages de la Genèse nous révèlent son origine. 
Dieu a créé l’homme et la femme libre. 
 Capables de juger et de faire ce qui leur parait bon. 
Mais l’Homme a vu Dieu comme un concurrent.
 Il refuse la vie et l’Amour que Dieu lui donne ; il perd confiance en Dieu.

Ce n’est d’ailleurs que par notre Foi que nous pouvons véritablement connaître notre péché. Nous commettons un péché, lorsque nous brisons volontairement notre relation avec Dieu. Ce n’est donc pas un acte mécanique.

En tant croyant, nous savons que Dieu nous fait entrer dans une relation d’amour avec lui. Le péché est l’acte, la pensée ou l’omission commis volontairement pour dire à Dieu : « Je te connais, je sais ce que tu me propose mais librement et volontairement je te refuse ». Pour briser notre relation avec Dieu, encore nous faut-il Le connaître.

Le péché ne se situe donc pas seulement dans la sphère de la morale mais bien plus dans celle de la foi. Le pire des effets du péché est qu’il nous aveugle au point qu’on refuse de se reconnaître pécheur. Mais le péché n’est pas une fin en soit.

Si le premier Adam marque l’humanité du péché originel, Jésus, le nouvel Adam, envoyé par Dieu, vient dans le monde pour nous libérer et nous sauver du péché. « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle » Jean 3-16. Le Premier et le Dernier mot de Dieu c’est son Amour miséricordieux.

Une production : CFRT / REVIVAL prod / France Télévisions

Crédits : Musique originale : Thomas Pouzin
Avec la voix de Fitzgerald Berthon