Qui sont donc ces pèlerins qui quittent leur confort et qui se mettent en marche vers cette extrémité de la terre, en Galice ? Chrétiens ou non, ils n’empruntent jamais cette route par hasard. Que cherchent-ils ?

« Celui qui a fait le chemin n’est plus jamais le même » affirment-ils souvent. À la différence des pèlerinages à Jérusalem et à Rome, les chemins de Compostelle exigent une dynamique de déplacement et intègrent une dimension spirituelle particulière. La vie quotidienne est mise entre parenthèses pour vivre un moment rare et précieux face à soi-même. Cette quête existentielle actuelle attire toujours plus de pèlerins depuis vingt ans.

Dans un contexte de déchristianisation massive, cet étonnant renouveau mérite un arrêt sur images. Pèlerins d’hier et d’aujourd’hui partagent leur expérience vécue au long de ce « chemin d’Amour, chemin de Vie, chemin d’Humanité ». Un pèlerinage nourri de sensations profondes et de moments humains intenses. Témoignages.

À travers le portrait de Thibaut parti pour chasser sa colère, ce film cherche à rendre compte de l’intensité qui se vit sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Laurence Chartier s’efforce de capter en profondeur, ce qui fait l’essence même de ce pèlerinage si particulier, inscrit dans la tradition catholique comme un acte de foi.

Avec :
Thibaut, animateur socio-culturel, parti de Tours qui marche depuis un mois pour Compostelle et les pèlerins qu’il a rencontrés.

Un documentaire de Laurence Chartier.
Une production : CFRT / France Télévisions (Juillet 2010)

Une production : CFRT/ France télévisions

Crédits :