Imaginez une ville où les enfants sont rois ! Une République peuplée d’enfants des rues avec sa propre monnaie et son propre maire, élu parmi eux tous les six mois. Ce n’est pas une utopie. En Colombie, au nord de Bogota, cette ville existe. Elle s’appelle La Florida.

Cinq cents « gamines » (nom donné aux enfants des rues en Colombie) entre douze et dix-huit ans y habitent. C’est le couronnement d’un cheminement, de l’errance urbaine à la ville, un rêve que la Fundacion Servicio Juvenil a concrétisé.

En Colombie, 30 000 enfants vivent dans la rue, à l’abandon. Entre drogues, vol et prostitution, le parcours classique les mènera à la mort ou au mieux en prison. Le Père Javier de Nicolo, salésien de Don Bosco, a compris cela en 1963, lorsqu’il travaillait dans les prisons de Bogota, bondées de ces « gamines ». Il a alors eu l’idée originale d’un programme en quatre étapes pour aider ces enfants, dont l’ultime pallier est La Florida.

Une production : CFRT/ France Télévisions


Le Père Javier de Nicolo est décédé le 22 mars 2016