Une grande solennité, des prières en latin, des chants grégoriens, de l’encens : c’est tout cela qui frappe dans la liturgie de l’abbaye de Kergonan. Si la messe semble différente de celle que l’on peut vivre en paroisse, elle suit pourtant la liturgie ordinaire que propose l’Église depuis Vatican II et qui puise dans toutes les richesses de la tradition catholique. Quel en est le sens et le but ?

Le frère François d’Assise, chantre et le Frère Bruno, cérémoniaire, décryptent cette liturgie monastique à partir d’images tournées lors de la messe du jour de la Chandeleur, le 2 février, qui est, depuis 1997, à l’initiative du Pape Jean Paul II, aussi la journée de la vie consacrée.

Une production : CFRT/ France télévisions

Crédit : Vitraux de Maurice Rocher © ADAGP, Paris 2015