Depuis 36 ans à la bergerie de Faucon, le père Guy Gilbert et son équipe d’éducateurs redonnent vie à des adolescents passibles de centre d’éducation renforcée.

Apprivoiser l’animal, le soigner, s’y attacher. En le voyant franchir ces étapes, l’éducateur mesure les changements du comportement du jeune.

Le jeune Teddy a appris à aimer les poules. Son éducateur l’encourage et souligne ses progrès qui lui ont permis de reprendre une éducation scolaire.

Pendant les absences de Guy Gilbert, Jacques le chef d’équipe veille sur la bergerie. Une fois par mois, la communauté des jeunes et des compagnons éducateurs expriment leurs revendications. Encore une façon de progresser.

La fête de Pâques marque la réouverture de la bergerie. Les jeunes y rencontrent des anciens qui leur transmettent l’espérance d’une vie reconstruite grâce au pouvoir de l’Amour.

Une production : CFRT/ DECOUPAGES

Crédits :