Un jour Dieu demande à Jonas d’aller annoncer aux habitants de la ville de Ninive qu’un malheur allait leur arriver en raison de leur méchanceté. Jonas a peur et fuit sur un bateau, pour échapper à l’appel de Dieu. Mais une tempête se lève menaçant l’équipage. Alors que Jonas dort tranquillement, le capitaine lui demande de prier Dieu. Se sentant responsable, Jonas demande à être jeté à la mer pour calmer les flots déchaînés. La mer s’apaise. Mais Jonas crie vers Dieu pour qu’Il le sauve de la noyade quand une baleine l’avale. Pendant trois jours, il appelle Dieu qui entend Jonas et le délivre de la baleine pour qu’il aille porter le message à Ninive. A sa grande surprise, les méchants se repentent et demandent pardon à Dieu qui les pardonne. Les habitants se réjouissent mais Jonas est en colère car la prophétie de destruction ne s’est pas réalisée. Il va bouder dans une cabane aux pieds de laquelle Dieu fait pousser un bel arbre qu’il retrouve mort au matin. Devant la peine de Jonas, Dieu lui fait comprendre qu’elle n’est rien au regard de sa pitié pour tous les habitants de Ninive.

***
La série d’animation, « La Bible animée » est conçue pour les enfants de 5 à 10 ans. L’animation est traitée avec des aplats de couleur. Elle se veut simple et poétique de façon à laisser libre cours à l’imagination de l’enfant. Le son, les ambiances et les bruitages sont très travaillés pour donner de la prégnance au récit et entraîner l’enfant dans une aventure ayant du souffle.

L’inspiration c’est la Bible elle-même. Les différents récits se veulent éducatifs, ce sont des « lectures en images » qui donnent à l’enfant une source de culture générale et religieuse d’un texte fondateur et dont les personnages se retrouvent dans les trois religions monothéistes. Nous pensons que ces histoires, outre leurs extraordinaires richesses poétiques et symboliques, contribuent au vivre ensemble par une approche philosophique du monde. Nous travaillons en nous aidant des sources historiques, géographiques et culturelles pour ancrer l’image, autant que possible, dans le concret, donnant ainsi une source de culture supplémentaire. ” Les auteurs.

Une production : CFRT/ Audio Archives