Joseph Gelineau, prêtre jésuite, compositeur et liturgiste français est né le 31 octobre 1920 et mort le 8 août 2008.

« Joie et lumière » est une histoire dans l’histoire. Celle d’un enfant qui grandit dans les vignobles angevins au sein d’une famille unie et qui y découvre la musique en même temps que le vin. Histoire aussi du renouveau qu’il apporte à la liturgie, annonçant les réformes qu’allait y introduire le concile Vatican II. Joseph Gelineau (31/10/1920-8/08/2008), un pionner donc puisque c’est en 1953 que les paroissiens de Champ-sur-Layon entendirent le premier enregistrement phonographique des psaumes en français qu’il avait composés.

Par la musique, Joseph Gelineau  amène une nouvelle manière de prier, appréciée ou contestée mais « prosodiquement merveilleux » ! A Vallorcine en Savoie, sa leçon de composition et de psalmodie à l’harmonium suivie par l’interprétation d’une de ses œuvres par la chorale de Vernayaz en fait foi. Depuis quelques années, il a retrouvé dans l’animation paroissiale d’Ecuelle un nouvel élan pastoral qui enrichit son travail au service du chant liturgique. Une « architecture musicale » à écouter.

Une production : CFRT/ Antenne2