Le fondateur de la communauté de l’Arche Jean Vanier témoigne d’une autre façon de voir le jeûne : il ne s’applique pas qu’à la nourriture mais touche tout ce qui nous détourne des autres. On ne jeûne pas pour aller mieux mais pour aimer plus.

Une production : CFRT/ France2