A Roubaix, l’église Saint-Joseph se meurt. Sans argent, pas de chauffage et le bâtiment religieux est tombé en décrépitude. Mais les paroissiens comme Marie-France ont réagi. Pendant quatre ans, leur association Les compagnons de Saint-Joseph a collecté les fonds nécessaires pour lancer la restauration de l’église.

Par amour pour son église, Marie-France a rompu avec son quotidien de retraitée et découvre de nouveaux horizons. Dans l’atelier du maître verrier chargé de la restauration de l’ensemble des vitraux de l’église Saint-Joseph, elle s’émerveille.

A Calais, l’église Notre-Dame détruite par une bombe commence à renaître grâce à la mobilisation des bénévoles de l’association du patrimoine calaisien. La restauration de l’édifice est un passe-temps pour les uns, passion ou acte de foi pour les autres.

A Bouvigny-Boyeffles, les dégâts et le manque d’argent ont laissé l’église Saint-Martin à l’abandon. Mais, grâce à l’association Sauvons notre église, Christian mobilise les bonnes volontés. Il n’a pas hésiter à se lancer dans la construction d’un site Internet pour collecter des fonds !

Le sort du clocher de l’église de Bouvigny-Boyeffles est suspendu à l’avis de l’architecte du patrimoine qui rend un avis positif. L’association bénéficera donc d’une aide financière de la Sauvegarde de l’art français. Mais, il faut trouver d’autres idées pour financer la restauration de Saint-Martin…

Une production : CFRT/ DECOUPAGES

Crédits :