Comment vivre sa foi quand on est homosexuel ? Comment les homosexuels sont-ils accueillis par l’Église, et que dit le dogme et la doctrine à ce sujet ? Les propos du pape François ont-ils changé leur place ? Y-a-t-il une culpabilité à être homosexuel et croyant ? Dieu m’est témoin s’intéresse cette semaine aux personnes homosexuelles et la pratique de leur foi.

Nous écoutons le témoignage de Damien Bertil, jeune réunionnais de 25 ans.  Il nous raconte comment il a été rejeté par sa famille à cause de son homosexualité et comment il a toujours su trouver sa place dans sa paroisse, notamment grâce au chant. Engagé au sein de l’Aumônerie réunionnaise en métropole, Damien est bien dans sa vie, ce qui est loin d’être une généralité.

Gwaldys Pallas, présidente de “Tjenbé Red”, association qui lutte contre l’homophobie, notamment dans la société antillaise, nous en parle.

Nous sommes également connectés avec le Frère Thomas de Gabury, dominicain et médecin, depuis La Réunion. Il nous rappelle ce que dit l’évangile de l’homosexualité et comment cela est vécu dans notre société.
Puis nous allons en Polynésie rencontrer William Tevaria, qui nous dit que les “Mahu”, ces hommes élevés comme des femmes, ne sont pas à confondre avec les homosexuels occidentaux.

Une production :