Cette année sera célébrée les 170 ans de l’abolition de l’esclavage. Après le titanesque travail de mémoire du CM 98, l‘Association Comité Marche 98, et 17 ans après la loi Taubira reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité, le travail de commémoration a-t-il enfin abouti à une mémoire apaisée ?

Ces questions cruciales, Dieu m’est témoin les pose cette semaine et notamment à un descendant de colons : Eric de Lucy. Martiniquais et chef d’entreprise, il nous raconte comment il a rejoint le CM 98 et a participé à la création il y a deux ans de la fondation Esclavage et Réconciliation. Sur le plateau, Max Bélaise, anthropologue et enseignant à l’université Antilles-Guyane à Fort-de-France, nous aidera à comprendre pourquoi le peuple antillais peine à se réconcilier avec son histoire. Nous serons également connectés au Moule en Guadeloupe, avec Jean-Luc Romana qui nous racontera pourquoi il est si important de poursuivre ce travail de mémoire.