La basilique que nous connaissons aujourd’hui fut achevée en 1723. D’une facture typiquement baroque-autrichien, Notre-Dame de Thierenbach est l’aboutissement d’une dévotion à la Vierge qui remonte au 12ème siècle. La légende, attestée par un ex-voto de 1680 exposé dans l’église, raconte la guérison miraculeuse d’un jeune noble du village voisin par l’intercession de la Vierge. Exaucé à Thierenbach, il céda tous ses biens pour l’édification d’une église au lieu même de sa guérison. Aujourd’hui, avec plus de 300 000 pèlerins par an, ce lieu est le plus fréquenté de Haute-Alsace. Visite d’un des joyaux du patrimoine spirituel et culturel alsacien.