Depuis trente ans, Thierry Machuel compose des oeuvres chorales à partir de textes de poètes francophones et de langues étrangères pour les choeurs les plus prestigieux. Mais le film nous conte une toute autre aventure du compositeur qui s’inscrit dans son projet “Trilogie de la détention”.
D’un côté Thierry Machuel, compositeur, avide de comprendre ce qui se passe dans les parties les plus cachées de la société. De l’autre, des prisonniers incarcérés dans la maison d’arrêt de Tours. Et entre les deux, de jeunes étudiants en musicologie. Le projet de l’atelier d’écriture qu’anime Thierry Machuel répond à plusieurs objectifs : redonner leur dignité aux détenus, faire voyager leurs textes, les mettre en musique et les faire chanter par un choeur lors d’un concert pour qu’ils touchent un public sur ce qui se passe en prison.
Au travail d’écriture répond celui de composition et de représentation. Grâce à la rencontre, prélude à l’écriture, des “petits miracles” se produisent. Les prisonniers se transmuent en poètes par la vérité de leurs mots. “Si tu savais mes yeux ce que je leur ai montré”, écrit l’un ; “Elle m’a dit des mots qui ne se disent pas avec la voix”, livre l’autre. Mais quelle musique composer comme écrin à ces phrases, sans les dénaturer,  s’interrogent les compositeurs ? Des éclats du concert sont des moments de grâce offerts par le chant choral. Les prisonniers découvrent à leur tour le fruit du travail commun. Sans voir leurs visages, nous imaginons leur émotion et leur fierté.
Un documentaire émouvant et engagé qui nous ouvre à une autre réalité du monde carcéral et à celui de la création littéraire et musicale contemporaine.

Une production : CFRT