L’histoire et le succès de l’oeuvre artistique du Caravage s’inscrivent dans la période particulière de la Contre-Réforme au XVIe siècle.
La vie de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage est un véritable roman. Son tempérament colérique et querelleur est aussi célèbre que son talent. Mais tous les désordres de sa vie privée n’ont pas empêché Le Caravage d’exécuter des chefs-d’oeuvre. Au XVIe siècle, il a surpris ses contemporains, souvent choqué, mais il a aussi enthousiasmé les novateurs. Il est à l’origine d’une véritable révolution esthétique : « le clair-obscur ».
La spiritualité du Caravage demeure un élément clé pour comprendre son oeuvre. Ses toiles se succèdent presque comme les stations d’un chemin de croix. Il invente un langage nouveau : il extirpe l’homme de l’ombre pour l’amener à la lumière ; cette lumière représente la révélation de Dieu. Les plus pauvres ont aussi droit à la lumière. Dans un souci de lien direct entre le divin et l’humain, le peintre choisit de représenter le sacré à travers ce que l’homme a de plus matériel : son corps.

Dans la première partie du documentaire, réalisé pour le 450e anniversaire de la mort du Caravage, Valérie Manuel nous emmène à Rome, cité des talents, sur les premiers pas et l’ascension du peintre.

Une production : CFRT/ France Télévisions