Avez-vous remarqué que la couleur dominante de la messe était le blanc ? En général, le blanc est associé à la pureté, l’innocence, la sainteté et la vie. L’origine de cette signification réside dans son caractère immaculé, sans présence de noir. Portés les jours de fêtes, aux temps de Pâques et de Noël, les vêtements liturgiques blancs nous rappellent la Transfiguration. Vêtu de blanc, éblouissant de lumière, Jésus a manifesté à ses apôtres ce que serait sa gloire dans le ciel, annonçant ainsi sa Résurrection. Explosion et mélange des couleurs, le Blanc est couleur de la Gloire de Dieu… à laquelle nous sommes tous promis.