« L’option préférentielle de l’Eglise pour les pauvres » date de la 1ère conférence du CELAM à Medellin en 1968. Pourtant en 30 ans, si la situation des habitants des bidonvilles brésiliens n’a pas changé, l’engagement social de l’Eglise catholique lui recule. Témoignages dans une favela.

Une production : CFRT/ France2

Crédits :