Entre art figuratif et art abstrait, « Passion Résurrection », polyptique de vingt mètres, donne à contempler la vision toute personnelle d’Arcabas sur la fin de la vie publique du Christ. Alors que l’on accroche ses toiles dans une église de la ville de Bruges, Arcabas raconte les étapes du chemin de Croix qu’il a peint. Il est dans son atelier perché dans la montage en Isère où nous le voyons aussi peindre une Vierge à l’Enfant et partagé sa vie quotidienne sous le regard attentif de son épouse. En écho aux propos d’Arcabas, Frère Renaud Escande, éditeur du livre Passion résurrection et le dramaturge Fabrice Hadjadj, auteur de  Gabbatha, pièce écrite sur l’œuvre d’Arcabas, livrent leurs impressions esthétiques et spirituelles sur sa peinture. Inspirée par l’Evangile, ses couleurs et ses cadrages cinématographiques composent une grammaire plastique qui invite à la méditation.

Une production : CFRT/ France 2