Parce que la misère continue d’exister, même au mois d’août, l’association Août Secours Alimentaire prend le relais quand toutes les autres épiceries sociales ferment. Le credo de Pierre Lanne, son fondateur : l’accueil au nom du Christ.

Au-delà de comment nourrir sa famille se pose la question du sens de la vie quand on ne travaille pas. Echanger, briser la solitude : tel est aussi le rôle des bénévoles de l’association.

Aboubakar, sans travail, s’est fait bénévole à l’association. Se sentir utile et tisser des relations lui redonnent vie. Mais avec 4000 bénéficiaires, l’association craint le manque de stock pour assurer la distribution jusqu’à la fin du mois !

Trouver des financements devient urgent pour la pérennité de l’assocation. Pierrre Lanne s’y emploie après avoir résolu la crise des stocks alimentaires. Grâce à son statut de bénévole, Boubakar nourrit sa soeur, honorant la tradition guinéenne.

Pari gagné pour l’association qui distribue ses derniers colis le 31 août ! Le centre va donc fermer, jusquà l’année prochaine, laissant en vacance les amitiés nouées entre bénéficiaires et bénévoles mais aussi entre les bénéficiaires eux-mêmes.

Une production : CFRT/ DECOUPAGES