La paroisse du bout du monde de Maciej Patronik – CFRT/ France télévisions 2011

A l’occasion du Mondial de football 2018 qui a lieu en Russie, nous vous proposons de découvrir quelques aspects de ce pays. Avec ce film, c’est encore une page d’histoire que nous parcourons : après 70 ans de destruction par le communisme, le christianisme renaissait dans les années 90. Nous découvrons le quotidien d’une paroisse catholique à l’extrême nord-ouest de la Russie, majoritairement orthodoxe.

Le Kamtchatka en Sibérie est un des plus grands diocèses au monde, avec seulement une centaine de fidèles. Les pères polonais Krzysztof Kowal et Jan Radon prêchent auprès de quelques fidèles catholiques à Petropavlovsk-Kamtchaski dans un pays très majoritairement orthodoxe. Après 70 ans d’athéisme et de destruction de tous les signes religieux, les catholiques, déjà présents en 1917, sont revenus seulement en 1999, après les orthodoxes.

Les prêtres font un travail de terrain, d’entraide et d’écoute compréhensive. Dans ces paysages exceptionnels mais rudes, ils cherchent à évangéliser à travers la beauté du monde. Ils souhaitent bâtir une église vivante à partir des fidèles : bâtir des lieux de culte n’est pas la priorité. Aussi n’hésitent-ils pas à célébrer la messe en plein air pour trois paroissiens.

Les prêtres entretiennent des relations étroites avec la paroisse de Magadan, pourtant située à 1200 km . Ils se réjouissent de l’arrivée de deux sœurs polonaises.

Des paysages à couper le souffle, support de la prière.

Le film est disponible en DVD