Le temps pascal – entre Pâques et la Pentecôte – est le plus approprié pour recevoir le sacrement de la confirmation qui est en général donné après le baptême. Les adultes s’y sont préparés pour le recevoir à la Vigile de Pentecôte.

Il achève ainsi l’initiation du chrétien. Lors de ce sacrement, le confirmant y reçoit le Don de l’Esprit. L’ayant déjà reçu à son baptême, n’est-ce pas une redite ? Eléments de réponse avec nos vidéos.

Le sacrement de la confirmation – Notre vidéo

Trois témoins adultes nous racontent comment ils en sont arrivés à la confirmation. Les témoignages sont accompagnés par Mgr Pierre d’Ornellas, évêque auxiliaire de Paris en 2004 et depuis archevêque de Rennes, qui explique le sens des gestes rituels de la confirmation. Ce documentaire est introduit par un prologue et se termine sur un épilogue avec le Frère Olivier Quenardel, père Abbé de Cîteaux.

Question à un prêtre : A quoi sert la confirmation ?

Recevoir l’Esprit-Saint à la confirmation quand on l’a déjà reçu au baptême, n’est-ce pas une redite ? Et si ces deux sacrement n’en faisaient qu’un ? Pour éclairer cette question complexe, le frère Yves Combeau nous ramène aux origines de l’Eglise.

Si j’ai bien compris : Etre confirmé, pourquoi ?

Si le baptême marque l’entrée du chrétien dans l’Eglise, qu’apporte le sacrement de confirmation au baptisé ?

Témoignage d’Alexis, confirmé par le pape François

Pour aller au bout de son chemin de foi, Alexis est allé à Rome recevoir le sacrement de confirmation du pape François. Retour sur son cheminement spirituel.