Le réalisateur Patrice Chagnard a débuté au CFRT/ Le Jour du Seigneur en 1970. Dès l’origine, il part à la rencontre de l’autre, une recherche qui le conduit en Afrique, au Brésil, en Inde, au Japon, portant son regard ethnographique sur les hommes, leur culture et leur âme.

La rétrospective que le centre Pompidou lui consacre est aussi celle de Claudine Bories.

“Ils filment depuis plus de 40 ans, d’abord chacun de leur côté puis ont mis en commun leur envie de se saisir du réel. Souvent social, parfois intime, toujours engagé, leur cinéma est tourné vers l’Autre et destiné aux autres. Car le public compte beaucoup pour eux et les films qu’ils donnent à voir sont de l’ordre du moral et de l’éthique.”

La rétrospective se déroule dans le cadre du Mois documentaire du 9 au 27 novembre à la Bibliothèque du Centre Pompidou.

“Les arrivants” de Claudine Bories et Patrice Chagnard © Happiness

Interview de Patrice Chagnard – CFRT/ Le Jour du Seigneur Novembre 2017
Voici des extraits des films diffusés dans le cadre de l’émission du Jour du Seigneur et que vous pourrez voir en intégralité lors de la rétrospective.

Quelque chose de l’arbre , du fleuve et du cri du peuple – juillet 1980 (TF1) – Jeudi 9 novembre à 20h et mercredi 22 novembre à 17h

Triptyque consacré aux communautés paysannes du Nord Est brésilien affrontées à la violence des grands propriétaires terriens. Les trois volets BETUME, GEME & SAO PEDRO ont reçu le 1er prix du festival du cinéma du réel en 1981.

Travailleurs d’Escaudain – septembre 1970 (TF1) – Vendredi 10 novembre à 20h et vendredi 17 novembre à 17h

En 1969, à Escaudain, dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est le plein emploi. Ouvriers et ouvrières des mines ou des hauts-fourneaux témoignent de leurs conditions de travail mortifères. Premier court-métrage de Patrice Chagnard.

Swamiji, un voyage intérieur – septembre 1984 (TF1) – Samedi 11 novembre à 19h et vendredi 24 novembre à 17h

Sous la forme de récit autobiographique, le film retrace l’itinéraire d’Henri Le Saux, moine bénédictin converti à l’hindouisme, combinant ses propres textes, souvent d’une grande beauté, et le souvenir de ses proches.

Marie-Claire, La cage ouverte – août 1988 (Antenne 2) – Jeudi 16 novembre à 17h et Lundi 20 novembre à 20h

Marie Claire vit en ermite. Une vie fait de solitude lumineuse qui transfigure son visage mais aussi le lieu austère où elle habite depuis 15 ans.

Zen le souffle nu – décembre 1985 (TF1) – Jeudi 16 novembre à 17h et Lundi 20 novembre à 20h

Portrait du père Vincent Sigheto Oshida qui se définit lui-même comme un bouddhiste qui a rencontré le Christ. Japonais, cet ancien dominicain que l’on découvre dans un ermitage zen, nous livre ses méditations.

Images Maffa – septembre 1893 (Tf1) – Dimanche 26 novembre à 19h30

Quelques scènes de la vie quotidienne d’une famille de villageois MAFFA, qui vivent dans la montagne au nord Cameroun, donnent une idée des difficultés auxquelles sont confrontés ces paysans africains.

Rétrospective Claudine Bories et Patrice Chagnard – Mois du documentaire du 9 au 27 novembre 2017 au centre Pompidou