Cuba, une Eglise dans la Révolution de Jean-Yves Lemoine et Martin Féron – CFRT/ France2/ Temps réel 1997

Le cardinal cubain Jaime Ortega s’est éteint le 26 juillet 2019 dans l’île de Cuba.
Archevêque de la Havane pendant 34 ans, il a accueilli les visites historiques des papes Jean-Paul II en 1998, Benoît XVI en 2012 et François en 2015 et 2016.
Il a joué un rôle dans le rétablissement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba mais surtout oeuvré au dialogue entre le régime castriste et la société cubaine.

Le documentaire Cuba, une Eglise dans la Révolution que nous vous proposons en rend bien compte.
Il a été réalisé en septembre 1997 alors que débutaient les célébrations de la Vierge de la Charité, patronne de l’île de Cuba. Il s’inscrit dans le cadre d’un double événement : la visite du chef d’état Fidel Castro au Vatican en novembre 1996 et l’annonce de la venue du pape Jean-Paul II en janvier 1998 sur l’île. Ainsi, aux yeux du monde, l’Eglise cubaine sortait de 40 ans de silence pendant lesquels elle a poursuivi son activité, restreinte par le pouvoir mais sans jamais être interdite.
Fragilisée par le syncrétisme religieux, elle a entamé progressivement sa propre révolution et s’est ouverte au peuple cubain. Très proche géographiquement du continent sud américain où s’est développée la Théologie de la Libération, l’Eglise cubaine a défendu une Théologie de la Réconciliation, qui propose un rapprochement entre communistes et chrétiens sur des valeurs communes et complémentaires. Une situation totalement originale par rapport à ce qui s’est passé dans les pays du bloc de l’Est. Le documentaire analyse le rôle qu’elle entend jouer à Cuba, vis à vis de la population et dans ses rapports avec le pouvoir, et montre comment elle a peu à peu fait sa place au coeur de la Révolution.
Le réalisateur Jean-Yves Lemoine et le journaliste Martin Féron ont parcouru 6 000 kms pour rencontrer et interviewer les principaux acteurs de l’Eglise à Cuba : des prêtres cubains et étrangers, des religieuses, un prêtre Santériste, des hommes politiques, des intellectuels et des dissidents.