Longtemps, les personnes porteuses de handicap ont été considérées et traitées comme “folles”. Dans cette longue histoire du rejet et de l’exclusion, Jean Vanier – avec d’autres – a marqué une rupture.

Le pape François a consacré un Jubilé de la miséricorde aux personnes malades et handicapées (2016).  Dans son homélie de clôture, il a adressé un message à tous, bien portants et malades, dont voici une brève citation :

Le bonheur que chacun désire, par ailleurs, peut s’exprimer de tant de manières et peut être atteint uniquement si nous sommes capables d’aimer. C’est cela la route. C’est toujours une question d’amour, il n’y a pas d’autre voie. (lire en intégralité)

Chaque personne, quelque soit son état psychique et physique, a le droit à la dignité. Vivre des relations respectueuses empreintes d’amour, d’écoute et de compassion y contribue pleinement. C’est d’autant plus vrai lorsque l’Évangile est le creuset de l’engagement des uns et des autres, notamment auprès des personnes porteuses de handicap. Comme vous pourrez le constater, la plupart des personnes et associations, objets des reportages proposés ci-dessous, sont animées de cet esprit.