Jean Guillou a fait résonner les grandes orgues de l’église Saint-Eustache à Paris pendant 52 ans. Instrumentiste et compositeur mondialement connu, il est décédé samedi 26 janvier 2019.

En 1989, il y a trente ans, Etienne de Grammont filmait la renaissance du grand orgue de Saint-Eustache autour de Jean Guillou, de Jean-Louis Coignet, expert de l’orgue de la Ville de Paris, de Jan et Peter Van Den Heuvel, facteurs d’orgues. Le réalisateur immortalisait ainsi cet incomparable artiste, concertiste, compositeur et pédagogue, mondialement connu.

Le nouvel orgue, construit dans l’ancien buffet, est entièrement neuf et mécanique. D’une hauteur comparable à celle d’un immeuble de cinq étages, ses huit milles tuyaux de quelques centimètres se dressent à plus de dix mètres de haut. Grâce au film, nous suivons tout le le travail des facteurs et de son titulaire dans un dialogue en terme simple qui nous fait découvrir la structure, le fonctionnement et les qualités du grand orgue de Saint Eustache. Victime de modernisation successive comme beaucoup d’autres orgues, il avait finit par se taire en 1977.
Cette deuxième naissance permet à son titulaire Jean Guillou de nous faire entendre une pièce de Jean-Sébastien Bach – Sinonifia de la 29e cantate– après une très belle leçon sur l’art de et la manière de jouer de l’orgue.

Une production : CFRT/ Antenne 2