Chaque année depuis 24 ans, les Journées Nationales Prison sensibilisent le public au monde carcéral

C’est dans ce cadre que nous vous proposons le film Le bon larron. Il fait référence au personnage de l’évangile selon saint Luc qui est un bandit crucifié avec son comparse le mauvais larron, de part et d’autre du Christ. Le titre du film rappelle aussi la Fraternité du Bon Larron, qui a pour vocation l’accompagnement des détenus et sortants de prison par la correspondance, la prière et l’accueil amical.

Présentation du film Le bon Larron de Laurence Chartier © CFRT/Le Jour du Seigneur – 26 min – 2016

Dangereux, violents, déviants, ils ont été mis au ban de la société. Enfermés, rejetés, ils restent souvent pestiférés bien après leur sortie de prison. Rares sont les mains tendues et les regards bienveillants qui aident ceux qui ont commis des crimes ou des délits à prendre un nouveau départ.

Ce film documentaire de 26 minutes se propose de retracer l’histoire d’une amitié aussi improbable que salvatrice entre deux hommes que tout semble opposer : Gérard, un braqueur multirécidiviste ayant passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux et Henry, un agriculteur discret et réservé de la région du Mans. L’athée et l’homme de prière. Le violent et le pacifique. Leur point commun : tous deux sont épris de liberté. Au fil des parloirs, tous les dimanches pendant trois ans, une relation forte va s’instaurer entre les deux hommes.

Objectif de l’animation pastorale : Qu’est-ce que la Bonne Nouvelle ?

À partir du témoignage d’un ancien bandit et de son visiteur en prison, découvrir ce qui s’est joué en eux et pour quels changements de vie et de comportements. Il y a un avant et un après dans la vie de ces deux hommes : c’est une histoire forte qui peut inspirer nos choix de vie et notre foi.
Public : tout public à partir de 13 ans

Télécharger la fiche pédagogique du film LE BON LARRON

La fiche pédagogique contient des conseils pour organiser la séance, la préparer et l’animer. Elle présente également des éléments e narration et de réalisation à relever dans le film, des questions pour guider les participants, la note d’accompagnement du producteur du film Frère Philippe Jaillot, dominicain. Vous y trouverez enfin les contacts de la personne en charge de la diffusion auprès des réseaux associatifs et ecclésiaux.