Documentaire intégral Soeur Faustine – Jésus, j’ai confiance en Toi  de Marie Viloin (2016, CFRT)

La jeune polonaise Hélène Kowalska, plus connue sous le nom de sœur Faustine, a été déclarée apôtre de la Miséricorde divine lors de sa canonisation en 2000 par le pape Jean Paul II.

À l’âge de 7 ans, elle sent un appel à la vie religieuse et entre au couvent de la congrégation des sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, à Varsovie, dès l’âge de 20 ans. Décédée en 1938 à 33 ans, sœur Faustine a vécu pleinement sa confiance en Jésus. Lors de ses visions, elle nouait un dialogue intime avec le Christ qu’elle a retranscrit dans un Petit Journal, devenu un best-seller traduit dans une dizaine de langues. C’est dans ce Journal que les sœurs de sa congrégation puisent, aujourd’hui, une richesse spirituelle. La confiance de sœur Faustine en Jésus n’a cessé de croître. Pour en témoigner, elle a fait peindre un portrait du Christ qui illustre sa bonté pour le monde avec comme titre « Jésus, j’ai confiance en Toi ».

 

Dans le documentaire Soeur Faustine 1905-1938 – Jésus, j’ai confiance en Toi, trois sœurs du couvent de Cracovie, Soeur Marie-Vianney, Soeur Emmanuela et Soeur Teresa, expriment la manière dont elles s’exercent à cette confiance en Dieu, dans des gestes simples du quotidien face à leur faiblesse ou dans la souffrance. Elles lisent, à mi-voix et dans des lieux fréquentés par sœur Faustine (le manège de la fête foraine, la cuisine du couvent, le champ, l’atelier du peintre), des passages de son Petit Journal et de son abandon à la volonté de Dieu. Les Sœurs témoignent, dans leurs entretiens, de cette confiance en Dieu qui est à la fois un don et une décision, pas toujours facile à exercer.

Le film est édité dans un double DVD avec le film François, Pape de la Miséricorde de Jérôme Tournier.