Quand il réalise le film Les migrants en 1971, Patrice Chagnard a déjà tourné plus d’une dizaine de films depuis son arrivée au CFRT-Le Jour du Seigneur en 1966, avec le chef opérateur Raymond Vidonne.

Extrait du commentaire qui plante le décor du film :

Dans la zone industrielle de Dunkerque, le campement réservé aux travailleurs immigrés est à plusieurs kilomètres d’une agglomération. 300 hommes d’Afrique du Nord et du Portugal vivent dans ce foyer. La plupart travaillent comme manœuvres dans des entreprises de travaux publics. Turcs, Yougoslaves ont vécu ici. Aujourd’hui, Algériens, Marocains, Tunisiens et Portugais les ont remplacé. Parmi eux vit un Français, Bernard Henrot, manœuvre lui aussi. Depuis 4 ans, il a choisi de vivre dans ce cantonnement. Il est prêtre ouvrier.

Dans le style de la “caméra-stylo” d’Alexandre Astruc et du cinéma-direct de Jean Rouch, Patrice Chagnard donne avec ce film un instantané de la société et du monde du travail de l’époque, une photographie des conditions de vie de ces hommes, exilés, fatigués, pauvres, qui restent des étrangers pour les Français mais que le réalisateur à travers le regard du prêtre rend à leur pleine dignité d’Homme.

 

Pour aller plus loin

Histoire des migrations en France, reportage d’Etienne Jacquemard

D’abord considérée comme une solution face à la pénurie de main d’oeuvre au début du 19ème siècle, l’immigration est aujourd’hui associée à l’insécurité. Pourtant, face à une population européenne vieillissante, l’Europe a toujours besoin des immigrés.

Avec les éclairages sur les grandes périodes migratoires en France jusqu’en 2011, de Patrick Weil, historien de l’Immigration et de la nationalité-CNRS et de Catherine Wihtol de Wenden, spécialiste de l’immigration internationale-CNRS.

 

Extrait du documentaire Témoins pour un autre sacerdoce – Les prêtres ouvriers 1944 – 1969  de Marie Viloin

Apparus en 1944 avec le soutien de l’archevêque de Paris, condamnés par Pie XII en 1954 puis réhabilités par le Concile Vatican II, les prêtres-ouvriers sont les témoins d’un “autre sacerdoce”. Ils sont aujourd’hui plus de 500. Au travers de leur histoire, ce film revient sur les intuitions profondes des “Prêtres Ouvriers.” Un film qui montre des visages de prêtres d’une profonde humanité, qui trace aussi un autre chemin de spiritualité.

Documentaire disponible en DVD

dvd-pretres-ouvriers